Hypnose éricksonienne

Hypnose éricksonienne
Consultant Ressources Humaines, Hypnothérapeute, Coach

samedi 25 octobre 2014

RYTHMES BIOLOGIQUES D'UNE JOURNEE




LES RYTHMES BIOLOGIQUES d’UNE JOUIRNEE

LA COURBE EVEIL SIESTE PERFORMANCE SOMMEIL


Le matin au réveil, nous sommes en pleine forme, actifs, efficaces, prêts à apprendre, à mémoriser, à effectuer un travail physique important.

En milieu de journée survient une phase moins efficace, marquée sans doute pour beaucoup d'entre nous par le "coup de pompe de 11 heures". Il ne s'agit pas d'une fatigue hypoglycémique, mais bien d'un moment de fatigue biologique fondamental, avec refroidissement corporel,. Souvent, il s’agit du  moment de la sieste et beaucoup de jeunes enfants s'endorment avant leur repas de midi.

Vers 17 heures, une nouvelle phase de grandes performances physiques et intellectuelles débute . Les enfants sont excités. Nous avons chaud, nous pouvons faire du sport, étudier très efficacement, apprendre très vite. Quel dommage que, dans la société d’aujourd’hui, nos enfants ne profitent pas de cet excellent moment, trop souvent consacré mollement aux devoirs scolaires, ou encore plus mollement aux feuilletons télévisés. Pratiquer du sport, s’engager dans des études, se lancer dans des recherches, au lieu de perdre des heures en voiture dans les embouteillages de retour, ou à préparer le repas du soir seraient des activités fécondes nous montant en qualification .

Vers 23 heures, nouvelle période de faible vigilance : le froid se ressent plus facilement, nous nous étirons, nous bâillons, écoutons avec moins de  discernement  les conversations , et nous rapprochant  de l'endormissement. Si nous nous endormons, nous dormons en sommeil lent profond. Si nous continuons à veiller, nous serons "ivres de sommeil", instables sur nos jambes, peu réactifs, nous aurons froid, envie de fermer les yeux. Notre tension artérielle sera basse, notre force physique très diminuée.

Pourtant, même si nous n'avons pas dormi, tout ira mieux après 5 heures du matin, et si nous tardons encore à nous coucher, nous ne pourrons plus nous endormir. Pour ceux qui ont dormi une nuit normale, vers 4-5 heures le sommeil devient plus léger, plus fragile, plus riche en sommeil lent léger et en sommeil paradoxal. Les éveils sont plus fréquents et parfois perceptibles.

Environ deux heures avant le réveil spontané, la température remonte, les modifications métaboliques liées à la sécrétion de cortisol sont stimulées, et nous nous réveillons en pleine forme.

Il est dit d'un individu qu'il est en phase, lorsqu'il vit et travaille aux moments de meilleure performance, et se repose ou dort dans les moments de faible performance. La  notion est intéressante pour la compréhension de certaines pathologies du sommeil.

A cette courbe moyenne, des variations d'une ou deux heures, fixes pour un même individu tout au long de sa vie sont possibles. Il y a  des humains "couche-tôt" et d'autres "couche-tard", en fonction de  la position de leur propre périodicité horaire.

Une  courbe, des rythmes fondamentaux sont retrouvés chez tous les sujets dans les conditions normales: travail de jour, vie à la lumière extérieure, vie sociale régulière. Mais tout n'est pas si simple. Les expériences de "vie hors du temps", en dehors de tout repère temporel (pas de montre, pas d'alternance de jour et de nuit, pas d'horaires de repas réguliers), nous permettent d'aborder les mécanismes très compliqués qui règlent nos différents rythmes: rythmes biologiques et rythmes de sommeil.


Finissons en douceur avec quelques citations liées aux rythmes biologiques


"Tout est prêt, à condition que votre esprit le soit", comme le disait déjà Shakespeare. C'est vous qui prenez les décisions qui concernent votre vie, votre santé et votre bonheur. Si vous dormez bien, faites la sieste régulièrement, si vous êtes optimiste et prenez plaisir à vivre, alors vous ne pouvez être qu'heureux et il ne peut rien vous arriver de fâcheux. C'est vous qui conduisez votre vie. C'est vous qui choisissez. Il vous a été fait un cadeau fantastique : celui d'exister ! Pourquoi toujours refouler ce qui vous fait du bien ? »

« Nous vivons une époque fantastique : dans notre civilisation, avec les connaissances et les progrès techniques dont nous disposons, la vie est (ou pourrait être) formidable, et pourtant nous continuons à fabriquer notre propre malheur. En effet, bon nombre de personnes ne satisfont pas bien leurs besoins physiologiques et, n'écoutant pas leur corps, elles le maltraitent. Ensuite, elles deviennent malades, stressées et cherchent auprès du médecin le remède miracle qui les guérira. »

« L'activisme est une manière de ne pas vouloir regarder les choses en face, et c'est un moyen de justifier notre stress et le non-respect de nos rythmes biologiques. En fait, nous avons le temps que nous voulons bien prendre et il ne tient qu'à nous de nous organiser pour avoir du temps pour soi. Nous pouvons tous trouver un moment dans la journée pour faire la sieste, ne serait-ce que dix minutes, si vraiment nous le désirons. »

Bruno Comby
Eloge de la sieste


"Dormir n'est pas un petit tour de force, il faut y veiller tout le jour durant".
Nietzsche



Jean Paul PARENT ; Consultant Santé et Ressources humaines, Hypnothérapeute, Coach.
Blog kairosdeveloppementtrans-formations.blogspot.fr