Hypnose éricksonienne

Hypnose éricksonienne
Consultant Ressources Humaines, Hypnothérapeute, Coach

lundi 29 septembre 2014

DES MOTS SANS LES MAUX POUR LE DIRE



« Reprendre en main sa vie et sa santé, reconquérir son corps et son autonomie, réveiller ses sens et ses sensations n’ont pas de rides ni d’âges. Comment ?  Chacun possède des besoins particuliers  qui, lorsqu’ils ne sont pas satisfaits, provoquent des émotions et des sentiments désagréables. La Communication Non Violente (CNV)  de Marshall Rosenberg esquisse une méthode de communication en 4 points pour Exprimer avec clarté ce qui se passe en soi sans reproche ni jugement.

 1. Les observations (faits concrets) qui contribuent ou non à mon bien-être« Lorsque je vois, j’entends, je me rappelle… »Il s’agit de ne pas  confondre observation et évaluation d’une situation.

2. Comment je me sens en relation avec ces faits. « Je me sens… » Il s’agit de décrire avec précision et d’exprimer les émotions et les sentiments ressentis.

3. Les besoins qui sont à l’origine de mes sentiments
« Parce que j’ai besoin de… » Partage, harmonie, sécurité, chaleur humaine,  créativité, reconnaissance, liberté, défoulement, confiance, protection etc…

4. Exprimer clairement ma demande qui pourrait contribuer à mon bien-être sans exigence
Les actions concrètes, en langage positif, que je voudrais voir entreprises dans l’instant présent pour répondre aux besoins identifiés et exprimés.
« Et je souhaiterais… », « Es-tu d’accord de… ? »

L’interlocuteur effectue le même schéma pour évoquer ses propres besoins
.
Ensuite, favoriser  la Bienveillance adressée à soi-même  en 6 points.

1.           Etre présent à soi :
-             à son corps
-             à ses émotions et à ses besoins
       2. Oser prendre soin de soi, quitte à déplaire :                  
-             bien s’occuper de soi
-             se faire plaisir
-             être à l’écoute de ses limites (lorsqu’on donne à autrui)
-             faire le tri entre ce qui est bon pour soi et ce qui est nuisible
   3. Cultiver un dialogue humain par :
-             l’expression de soi, honnête et assertive (exprimer ce qui est vivant en soi sans agresser, juger ou critiquer l’autre)
-             l’écoute de l’autre, empathique et respectueuse (tenter de comprendre l’autre et qu’il se sente compris, quelle que soit sa façon de s’exprimer)
-             l’expression de la gratitude ou savoir (se) remercier.
           4. Créer une vie en accord avec qui on est profondément :               
-             s’écouter pour se connaître (l’auto-empathie)
-             aller vers ses rêves
             5. Discipliner son esprit
-             lâcher les jugements et les transformer en sentiments/besoins (transformer « ce que je te reproche » en «  ce à quoi j’aspire »)
-             repérer et savourer autant que possible la beauté de chaque instant.

Le changement nécessite de se mettre en projet avec des échéances et des objectifs définis. L’écriture de ses engagements et des autres choix de vie aide à matérialiser ce qui est prévu et en  évaluer les résultats obtenus.

Jean Paul PARENT.Hypnothérapeute, Coach, Consultant Ressources humaines et Santé

Blog  kairosdeveloppementtrans-formations.blogspot.fr