Hypnose éricksonienne

Hypnose éricksonienne
Consultant Ressources Humaines, Hypnothérapeute, Coach

lundi 29 septembre 2014

LA VIE A PLUS D'UN TOUR DANS SON SAC



« La vie a plus d’un tour dans son sac. Comme avec les formules  d’une fée ou d’un magicien, le quotidien côtoie l’extraordinaire et verse même dans le fantastique. Des poudres scintillantes  d’étoiles recouvrent étonnement  les situations douloureuses, les sensations morbides et les émotions plutôt sombres. Des écrivains osent affirmer que celles et ceux qui ont appris à se guider avec leurs rêves ; un jour, ils  les réaliseront. Les rêves sont les chuchotements de l’âme. Des onirologues professionnels de santé  évoquent l’action bénéfique  des rêves sur le corps et l’esprit. Ils nous accompagnent depuis la nuit des temps, Des liens invisibles et profonds  se sont enracinés  entre les rêves et nous-mêmes, entre le sommeil et la veille, entre l’intérieur et l’extérieur,  entre le corps et l’esprit. L’ignorance, la peur, le repli noueux sur soi  empêchent de s’ouvrir aux rêves, à l’intuition, à l’estime et la confiance en soi. Ils sont des obstacles à la découverte intime de son Etre. Le voyage au cœur de soi est une aventure humaine palpitante, excitante, intrigante, éprouvante, troublante. Les choses ne sont pas figées  comme le prétendent des « oiseaux de mauvais augures », individus morcelés et tiraillés. Aller à la Rencontre de soi-même nécessite d’être bienveillant avec le corps. Savoir l’écouter ne signifie pas « s’écouter », c’est-à-dire se plaindre abusivement. Des messages de prudence, de vigilance, d’attention ou d’intérêt  sont envoyés par le corps.  L’apprentissage à l’écoute attentive de soi  peut être facilité par la sophrologie, la relaxation, les activités physiques, le massage, les soins du corps, la danse, l’hypnose éricksonienne, la programmation neurolinguistique, le training autogène et d’autres pratiques. Dans cet état d’esprit, un hasard particulier et bousculant peut surgir sur notre chemin et éclairer la partie sombre de soi  qui nous fait de l’ombre. Carl Gustav JUNG, père fondateur  de la psychologie des profondeurs  lui a donné le nom de synchronicité. Vous attirez à vous le positif. Vous distinguez plus facilement les relations toxiques. Vous vous affirmez en disant non et en choisissant les femmes et les hommes généreux, bienveillants et chaleureux occupant votre espace intime, personnel et social. Vous n’acceptez plus d’être défini négativement par d’autres. Vous prenez conscience que conquérir sa place dans l’existence ne se concrétise que   par l’audace de vivre et le désir de naitre à un autre niveau. De N’ETRE qu’avec ses ressources, ses rêves, son intuition, ses expériences, les enseignements de son vécu, les messages de sa peau et de son corps, la richesse des rencontres et des croisements. »
Jean-Paul PARENT. Hypnothérapeute, Coach, Consultant-Formateur  Santé et Ressources humaines.
 Blog :  kairosdeveloppementtrans-formations.blogspot.com